[Tatiana Silva] Parvenir à un vrai lâcher-prise et accéder à d’autres ressources

Certains la connaissent comme l’un des visages de la météo du groupe TF1. D’autres se rappelleront au bon souvenir d’un concours de beauté qui l’aura couronnée dans un pays voisin. Mais ce que peu de gens savent, et ne devraient pas tarder à découvrir, c’est que derrière celle qui aura les honneurs de danser auprès du brillant Christophe Licata himself, se cache une femme aux multiples talents, engagée, et bien décidée à profiter de cette aventure à cent pour cent. Interview.

Danse avec les stars est un succès depuis sept ans déjà, symbole de l’appétence du public pour les grandes soirées de divertissement. La culture, l’écocitoyenneté et le bien-être semblent faire partie de votre ADN, pensez-vous qu’il y ait également la place pour ce genre de thématiques à la télévision Française ?

J’espère ! Je pense que si on ne laisse justement pas plus de place à ce genre de thématiques, nous courrons droit vers une forme de perdition de la société. Je sais bien que les enjeux géopolitiques et économiques sont importants, nous vivons dans une société de plus en plus mondialisée et où le capitalisme a pris une grande place ces quarante dernières années. Mais je pense que le questionnement et la position de l’homme sur comment il vit, comment il consomme et son regard vis-à-vis de lui-même et de ses actions restent des enjeux importants. Le changement ne se fera pas que par les politiciens. Ils pourront forcer la main aux gens, mais nous sommes le vrai levier. Donc j’espère effectivement qu’il y a une place en télé pour ces thématiques. On le voit quand même avec l’avènement d’internet et les sujets qui se développent sur la toile et qui intéressent tout un chacun. Les télévisions commencent à reprendre ces thèmes et ne peuvent plus les occulter.

Je pense qu’un programme de développement personnel comme Oprah Winfrey l’a fait pendant des années serait intéressant

Cela va donc dans le bon sens alors selon vous ?

Moi je reste positive. Je pense que l’Homme a fait beaucoup de bêtises, que parfois il n’apprend pas de ses erreurs, mais il existe des gens qui essayent de changer les choses, et le but, c’est d’avancer. Au moins ceux qui tentent de le faire auront tenté.

Si TF1 vous donnait le feu vert pour créer et animer une émission ?

J’aime le développement personnel. Il y a beaucoup de gens qui sont par exemple en burn-out et que l’on peut accompagner pour les aider à comprendre ce qui c’est passé. Il y a surement eu un enchaînement de choses, de choix et de pensées qui ont du s’orchestrer dans leur vie jusqu’à en arriver là. Je pense qu’un programme de développement personnel comme Oprah Winfrey l’a fait pendant des années serait intéressant. Et deuxièmement un programme sur les initiatives positives. On le fait déjà sur TF1, au journal télévisé notamment. Alors peut-être pas en créant un JT des bonnes nouvelles parce que ce serait sans doute un peu long, mais au moins de parler des initiatives, des choses positives, du rebond, de l’écologie circulaire comme au Japon et tout un tas d’autres projets extraordinaires.

Vous avez remporté un prestigieux concours en 2005, celui de Miss Belgique. Quels avantages cela vous apportera t-il dans Danse avec les Stars ?

C’est tellement différent entre un concours de façade tel le concours de beauté, et un concours en profondeur et tout en technicité comme sur Danse avec les Stars. Je pense que si je joue sur l’illusion des cheveux au vent, je vais me ramasser très vite un deux ou un zéro par le jury.

Que vient-on chercher quand on participe à Danse avec les Stars ?

Personnellement, hormis de me dire que les gens regarderont plus encore la météo après vous voulez dire ? Plus sérieusement, mon enjeu sera de parvenir à un vrai lâcher-prise, c’est de pouvoir accéder à d’autres ressources que j’ai sans doute et qui sont bloquées parce que j’ai ma vie en contrôle et que je m’empêche de me lâcher. Du coup, je suis à la recherche d’autres outils cachés en moi et que j’arriverai j’espère à débloquer.

Christophe (NDLR : Licata) Comment fait-on pour coacher des stars, des personnalités ?

CL : Le plus important est qu’elles aient confiance en elle, qu’elles n’aient pas peur et qu’elles s’amusent. Après le reste se fait naturellement.

On sent Tatiana compétitrice, au sens positif du terme bien entendu, et avec un caractère déterminé. Vous confirmez Christophe ?

CL : Je pense qu’elle n’est pas compétitrice à vouloir faire mieux que les autres mais compétitrice en voulant se dépasser et aller chercher le meilleur d’elle-même, et ça c’est chouette pour un coach.

Comment faites-vous pour cerner et accompagner ces candidats stars ?

CL : Tout d’abord j’aime connaitre tous les petits détails et les petites ficelles avant même de connaitre la personne, pour savoir à qui j’ai à faire et de savoir même comment on va travailler ensemble. Il est vrai que je ne connaissais pas du tout Tatiana avant et que c’était par conséquent une vraie découverte.

Ancienne Miss, animatrice TV, ambassadrice de grandes marques, présentatrice d’événements d’entreprise, où seras Tatiana Silva dans 5 ans ?

Très bonne question. J’espère que je serais toujours à la météo parce que cela me tient à cœur. J’aimerais être impliquée de manière plus importante et engagée dans la lutte face au dérèglement climatique, peut-être avec l’UNICEF auprès des enfants victimes de la pollution de l’air, peut-être avec le C40 qui travaille également sur ces sujets là. Dans cinq ans, j’aimerais également et surtout être bien dans ma peau.

Si je peux faire porter ma voix pour des choses importantes, autant le faire

Certaines personnes présentent la météo dans l’espoir d’un tremplin vers plus de notoriété et d’opportunités, on sent chez-vous un attachement plus profond.

Cette notion d’écologie m’est vraiment venue avec l’influence de la météo. Soit on se dit « je fais ma météo et je rentre chez moi », soit on se demande quel rôle peut-on jouer grâce à notre petite notoriété. Nous avons une forme de responsabilité également, nous sommes parents, nous avons des familles, des amis, et si je peux faire porter ma voix pour des choses importantes, autant le faire.

Vous avez fait vos débuts en télévision en 2009, quel regard portez-vous sur l’évolution du marché Français ?

Le monde évolue, et si nous sommes réfractaires à ce changement, nous allons perdre le sens de la marche et rester bloqué. L’idée c’est d’être perpétuellement en mouvement. Il faut savoir évoluer mais également garder les bonnes choses comme les valeurs par exemple. Les valeurs sont les piliers de la société mais il faut rester en mouvement. Il y a beaucoup de gens talentueux qui pendant des décennies n’ont pas eu voix au chapitre faute de contacts ou d’opportunités, donc c’est très bien que cela change. Après, ce qui peut être difficile c’est lorsque l’on prend quelqu’un qui est connu sur la toile ou un humoriste à qui l’on va donner les commandes d’une émission. C’est quand même un métier. Il y en a qui arriveront parfaitement à faire les deux, mais parfois ce ne sera pas le cas et on se demande si c’est le bon choix. Mais il y a des gens qui excellent dans leur domaine et il faut savoir leur donner la chance. Il faut rester ouvert.
Quant à l’avènement de toutes ces chaînes, ce sont des chaînes de niche et c’est génial. Aujourd’hui on peut avoir des passions et être servi 24 heures sur 24, je trouve ça bien.

Votre devise est : « Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » de Gandhi. Pouvez-vous nous en dire plus ?

C’est une phrase qui m’habite et qui permet chaque jour de se remettre en question, chaque jour de pouvoir essayer d’être la meilleure version de soi-même au bout du compte. Je continuerai évidemment à me l’appliquer dans le cadre de ma progression sur Danse avec les Stars.

Crédit photo : C. Chevalin / TF1

signature 2

Auteur : Mathieu Jabaud

Mathieu Jabaud fonde « Les Audiences Consolidées » en 2017 dans le but décrypter, accompagner et transmettre son expertise et ses expériences liées aux médias et à la communication. Parmi ses clients : des chaînes de TV (Cnews, NRJ12), des écoles de commerce (Sup de Pub, EFAP, ISEG, Inseec), des universités (Paris 8, UPEC), des personnalités issues du monde médiatique, sportif et politique. ———————————————————————————————————————————————————— .Responsable de la communication du groupe Endemol France (2013-2017) .Chargé de Communication et Marketing à la Fédération Française de Judo (2006-2013) .Diplômé d’un MBA de Management du sport .Licence et Maîtrise Management et Commerce .Ecole hôtelière Paris

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s